Nevers: premier mois comme Volontaire

Un  mois s’est déjà écoulé depuis mon arrivée  à Nevers, cette ville pittoresque dans le centre de la France. Mon projet s’appelle « Discover Europe through volonteering ! » et ma mission consiste à promouvoir la mobilité, le SVE et assister et aider les jeunes du territoire qui veulent faire une expérience à l’étranger. Je suis la deuxième volontaire italienne ici à Nevers et la septième sur cette mission. Quand je suis arrivée ici, Lynda, ma collègue et coloc’ algérienne, arrivée trois mois avant moi, m’a été très utile. Nous n’avons pas eu trop de problèmes à communiquer (tous les deux on parle français) et comme nous travaillons ensemble à “la Mission Jeunesse” de la mairie, il a été plus facile de lier nos deux projets de mobilité. À mon arrivée, on m’a assigné une tutrice, une personne qui peut m’aider si besoin et qui peut me faire découvrir la ville en me parlant en italien ; il s’agit d’un professeur d’italien qui m’a beaucoup aidée depuis le  début de mon aventure.

Pont de la Loire de Nevers

 

Une autre activité qui fait partie de mes tâches et que je partage avec Lynda, c’est l’animation d’un groupe de conversation appelé « Langues de chat » : il s’agit d’un rendez-vous hebdomadaire dans un café de la ville pour parler des langues étrangères. C’est un rendez-vous donné à toutes les personnes qui ont envie de pratiquer une langue qu’ils n’ont pas la chance de parler dans d’autres occasions. Lynda et moi stimulons la  conversation à travers des jeux et conduisons  les entretiens en cherchant à parler seulement en langue étrangère. Les langues peuvent varier en fonction des volontaires, même si l’anglais reste toujours une constante. L’animation de Langues de chat m’a donnée l’occasion de connaître plusieurs personnes (Français et d’autres nationalités) qui sont à Nevers pour leurs études ou pour travailler.

Langues de Chat

Vers la moitié du mois j’ai participé à mon premier séminaire (d’orientation) dans la ville de Sommières. Il s’agit d’un séminaire organisé par l’agence française “Erasmus+ Jeunesse et Sport” pour les volontaires étrangers arrivés en France dans la même période (à peu près). On était plus d’une vingtaine de personnes de plusieurs pays : Italie, Allemagne, Turquie, Moldavie, Grèce, Espagne et Pologne. Pendant cette semaine, les animateurs, à travers des jeux et des activités, nous ont aidés à définir les priorités de notre SVE et clarifier les questions pratiques. Grâce à ce séminaire j’ai connu plein de jeunes comme moi : nous avons partagé attentes et projets pour ce séjour et avec certains d’entre eux je garde le contact.

Sommières – Éthic étapes Le CART

De retour de mon séminaire, avec Lynda, nous avons préparé notre émission de radio mensuelle : proposée par une radio lycéenne appelé « Bac FM ». Notre émission qui en fait partie s’appelle « Carnets d’Europe ». Ce mois-ci, nous avons eu Billy comme invité. C’est le nouveau volontaire de l’organisation italienne Ferfilò à Cento, ma ville de provenance. Nous en avons profité pour parler de ma ville et de plusieurs stéréotypes italiens et français. Malgré le fait que ce soit ma premier fois à la radio, je pense que ça c’est, quand même, bien passé.

Radio BacFM

Finalement, l’évènement le plus important du mois a été « l’Erasmus Tchat » à l’occasion des 30 ans d’Erasmus,  sous la supervision de ma coordinatrice qui a décidé de préparer l’événement sous forme de « Bibliothèque Humaine ». Le principe était de choisir un livre qui en réalité représentait une personne ; les  « livres humains » étaient des personnes ayant fait une expérience à l’étranger  (Erasmus études, Stage , emploi, etc…) et qui, volontairement et de manière informelle, ont partager leur aventure à l’étranger avec le public. Mon devoir en tant que « bibliothécaire » était celui d’orienter les personnes vers les « livres humains » et quelques fois faire l’interprète entre ceux ne parlant pas français et ceux ne parlant pas anglais. Nous avons décoré la salle toute la matinée du 28 et la nourriture a été préparée par une dame de Nevers d’origine malienne. La soirée a été un succès ! J’espère continuer à travailler dans ce genre de  projets pour la promotion de la mobilité !

Café Charbon