Une autre façon de partir à l’étranger: les Stages Eurodyssé

 

Aujourd’hui je vais vous parler d’Ester Hidalgo, une Espagnole, qui fait un stage actuellement dans un salon de coiffure à Nevers.

Elle est arrivée ici grâce au dispositif Eurodyssée :

  • Qu’est-ce que c’est ? C’est un programme visant à aider les jeunes à faire un stage de 3 à 7 mois dans une région membres d’un autre pays (exemple : vous résidez en Bourgogne Franche Comté à vous pouvez l’effectuer en Wallonie, Catalan, Madeira, Umbria…).
  • Vous recevez une bourse pour vous aider mais vous devez tout payer vous-même (loyer, transport, nourriture…). Vous pouvez aussi bénéficier d’un mois de cours de langue avant de commencer votre stage.
  • Qui peut participer ? Ce dispositif existe pour les jeunes entre 18 et 30 ans, résidant dans l’une des régions-membres du programme.

 

Ester est venue lundi 17 décembre 2018, pour me témoigner de son expérience afin de la partager avec vous.

Elle vient de Valencia. Diplômée de coiffure, elle a souhaité pratiquer son métier pendant 5 mois en France. C’est Janez Coiffure, (38 rue François Mitterrand), qui l’accueille.

La raison pour laquelle elle a choisi la France pour son séjour c’est qu’elle adore la France et qu’elle a de la famille qui vit dans la Nièvre.

Pour le moment elle ne fait que :

  • Laver les cheveux
  • Mettre la teinture
  • Faire un Brushing
  • Laver le sol

 

Ne parlant pas le français, (elle ne connaît que quelques mots français notamment les termes professionnels liés à la coiffure), elle parle principalement sa langue natale, l’espagnol ; mais elle souhaite changer cela en apprenant la langue française dans les prochains mois.

Certaines choses lui manquent de l’Espagne :

  • les amis,
  • vivre dans une ville (sa famille n’habite pas à Nevers même mais dans un village en pleine campagne, pour cette raison pour tout envie de bouger (voir ses amis, aller au stage, faire les magasins…) elle a besoin que quelqu’un là conduise).

Lors de ces premières semaines, elle a ressenti quelques surprises face à notre culture :

  • Elle trouve que l’on fait la bise facilement : à leur patron, à des inconnus (des clients qui viennent chez le coiffeur font la bise aux employés et à la patronne). En Espagne on ne le fait pas et elle a été étonnée de cela, gênée de devoir le faire au début, maintenant elle s’est habituée.
  • Les clients qui parlent beaucoup avec la coiffeuse pendant leurs rendez-vous, en Espagne normalement c’est (Bonjour « Hola », Comment ça va ? « Como estas », Au revoir « Adiós »). Ici nous partageons les potins des différents endroits d’où habitent les clients et parlons de notre vie.
  • La vie en France est beaucoup plus chère qu’en Espagne ; cela dit, on constate aussi que le salaire minimum en Espagne est inférieur environ de 300€ que celui français.
  • En France on travaille moins (35h pour 40h en Espagne).
  • Il n’existe pas en Espagne la possibilité de récupérer ces heures.
  • Le temps de repos hebdomadaire obligatoire en Espagne est d’une journée.

Pour finir avec le côté travail, elle préfère ses horaires de travail en France. Le weekend elle ne travaille pas. Elle fait ses pauses repas sur place.

Maintenant nous allons parler de sa vie quotidienne

Les repas

En France, nous prenons généralement notre petit déjeuner (en nous levant), puis le repas du midi (12h-13h), parfois un goûter (16h-17h) pour les plus jeunes et pour terminer le dîner (18h pour certaines personnes âgées et pour les autres il se fait entre 19h et 20h).

En Espagne il est habituel de faire 5 repas dans la journée : le petit déjeuner (en se levant), la collation de 10h (Almuerzo), Déjeuner à 14h, Goûter à 17h, Dîner entre 21h et 22h.

Le plat traditionnel à Valencia c’est la paella.

 

La sieste

Nous en France, la seule sieste que nous connaissons c’est quand on a le temps : week-end, pendant les vacances (ou bien sûr la sieste des enfants).

En Espagne ils ont le temps de faire la sieste entre le repas et la reprise du travail, selon le travail que l’on va faire elle sera plus ou moins longue mais la tranche officiel c’est de 13h à 17h.

Ce qu’ils aiment faire ce sont les micro-siestes, d’une dizaine de minutes, pour être de nouveau opérationnel l’après-midi.

 

Stéréotypes

Que les Espagnols ont des Français :

  • Nous sommes des Gabachos (mot péjoratif signifiant homme montagnard grossier)
  • Réservés
  • Les français sont bien habillés.

Des Espagnols : ce que l’on pense d’eux est ce que c’est bel et bien vrai ?

  • Fêtard ? Oui ils le sont bel et bien
  • Tactiles ? Non pas avec les inconnus
  • On mange bien en Espagne ? Oui leurs plats sont vraiment bons. N’hésitez pas à les essayer si vous allez dans ce pays.

 

Pour le mois à venir

Ester souhaiterait pouvoir faire des coupes (couper des cheveux), apprendre la langue française avec sa famille et grâce à Langues de Chat (café des langues organisé par les volontaires européens de la Mairie de Nevers et d’autres bénévoles).

Quand elle retournera chez elle, à Valencia, elle cherchera de nouveau du travail dans tous les domaines mais de préférence dans la coiffure.

 

Voici un témoignage d’une autre façon de partir à l’étranger. Cela vous intéresse ? Il ne vous reste plus qu’à vous lancer, voici le site pour avoir plus d’informations sur Eurodyssée :

http://www.eurodyssee.eu/fr/qui-sommes-nous.html

 

Si vous souhaitez avoir d’autres informations ou tout simplement en parler directement avec quelqu’un vous pouvez venir à la Mairie, Service jeunesse et citoyenneté partie mobilité internationale (03.86.68.44.31)

 

A bientôt, j’espère vous voir prochainement.

Article écrit par Hélène LE PETIT