Nevers – mon nouveau «chez-moi»

Le premier mois est passé es le deuxième a déjà commencé ! Le temps passe vite à cause de toutes nouvelles impressions et expériences ! Dans mon dernier article je n’avais pas la possibilité d’expliquer mon projet et mes tâches pendant mon année ici en France. C’est la raison pour laquelle je veux raconter maintenant un petit peu sur ce sujet.

Mon projet s’appelle « Let’s grow together » ça veut dire que je vais travailler la plupart de mon temps avec des enfants. Je vais proposer des activités aux enfants et je vais les accompagner pendant les temps périscolaires. Je suis vraiment heureuse d’avoir la possibilité de travailler avec des enfants car j’ai dirigé déjà différents groupes d’enfants en Allemagne. Le travail avec des enfants me plaît beaucoup et j’aime organiser des activités ! De plus je travaille à la mairie dans la mission jeunesse avec les deux autres volontaires. On organise par exemple des émissions pour le radio « bac fm ».  Prendre des cours de français fait aussi part de notre projet. Pour cela on a une fois par semaine un cours de français avec des étudiants étrangers à l’ISAT. De plus, notre coordinatrice Isabelle nous donne un cours de conversation une fois par semaine. C’est très intéressant car on parle de différents sujets comme l’organisation politique ou l’histoire de la France et on les compare avec nos pays d’origine.

Mon premier séminaire est aussi déjà passé. Pendant le SVE il y a deux séminaires pendant lesquels on rencontre des autres volontaires européens qui font leur SVE en France. Moi, j’ai passé mon séminaire au Chambon près d’Angoulême avec plus de 20 autres jeunes entre 18 et 30 ans. C’est vraiment génial pourtant, le lieu était vraiment à la campagne – dans la forêt – et nous n’avions pas la possibilité de découvrir les environs ! Mais en revanche, je n’ai jamais vu un ciel d’étoiles tel que celui-ci ! Pendant ces cinq jours j’avais la possibilité de nouer des nouveaux contacts et d’échanger  avec des autres volontaires sur nos expériences et nos impressions. Bien que  j’aie passé des bons moments pendant mon séminaire, Nevers, la maison et surtout mes colocataires m’ont manqué  et j’ai remarqué que Nevers est devenu mon nouveau « chez-moi » !

Après presque deux mois nous nous sommes bien installées à la maison et entre temps la vie quotidienne a repris. Nous ne nous perdons plus dans la ville et toutes les rues et bâtiments nous sont devenus familiarisés. En outre, on a aussi déjà nos habitudes et routines : Chaque vendredi on fait un « repas international ». Ça veut dire que chaque semaine une de nous trois fait un plat spécial de son pays d’origine. 

Ici à Nevers, la vie quotidienne n’est en aucun cas ennuyeuse ! On fait plein de choses pendant notre temps libre par exemple de voir un match de rugby ou visiter le marché aux puces où on a trouvé notre nouveau colocataire – un éléphant (*TÖRÖÖÖ*j’étais bouleversée quand j’ai appris que l’éléphant ne fait pas le bruit « TÖRÖÖÖ », ni en France, ni en Estonie ni en Espagne ) qui a trouvé sa nouvelle maison dans notre salle de séjour. Le week-end dernier on avait la possibilité de découvrir les environs de Nevers par un tour de vélo. C’était très bien de voir le canal et des petits villages magnifiques !

Célèbre à Nevers – Oui, nous sommes un trio étrange, je l’ai déjà expliqué dans mon dernier article. Mais, ça n’arrête pas que nous attirons l’attention des gens dans la rue, à la boulangerie, quand on sort le soir … Et parfois des inconnus nous reconnaissent parce qu’ils nous ont vues dans le journal. Ça, c’est vraiment bizarre! 😉

Mais en tout cas, je me sens très bien ici et je profite de chaque jour de mon SVE ici à Nevers ! A bientôt !

Hannah

Leave a Reply