Remerciement d’Adeline pour son « stage génial » en Italie

Début 2012

En 2ème année d’EGC, je dois effectuer un stage à l’étranger, et je choisis de le faire en Italie. Ma mère me fait prendre contact avec le service des Relations Internationales de Nevers, de plus, une jeune Italienne fait son service volontaire européen, Roberta.

Ma première rencontre avec elle a été tout simplement formidable, elle m’a aidé à refaire mon CV aux normes actuelles à bien des années-lumière de celui que j’avais fait en cours, m’a épaulée pour mes lettres de motivations.

De son côté, elle a contacté les CCI italiennes, les services pour l’emploi et le sportello stage. Afin de voir si le courant passe bien avec ma future maître de stage, Roberta décide de faire une visioconférence, elle avait déjà bien parlé avec elle avant pour voir si le stage pouvait me correspondre ainsi que pour vérifier si la personne était bien honnête. Le jour de cette visioconférence Roberta était à mes côtés pour traduire et me conseiller lors de ma conversation avec Morena, le courant est tout de suite passé entre nous, et elle s’est mise à la recherche d’un logement pour la durée de mon stage ; on s’échangeait des mails avec Morena et Roberta pour tout le côté organisation. Le stage n’était pas rémunéré mais j’avais réussi à obtenir la bourse Erasmus, de plus Morena de son côté a décidé de me payer mes courses d’alimentation grâce aux talents de négociation de Roberta.

Fin Mars –Fin Juin 2012

Je décolle de Paris Charles de Gaulle direction Bologne, Morena vient me chercher à l’aéroport de Bologne à deux heures de route de Corinaldo, lorsque j’arrive dans le hall de l’aéroport je le repère tout de suite comme si je l’avais toujours connue. En voiture, nous parlons tout le long du trajet, et nous arrivons à Corinaldo et à mon hôtel, elle a fait mettre un micro-onde et un mini frigo dans ma chambre avec une commode en plus, je peux donc cuisiner quelques plats le soir. Le lendemain, nous allons à un cours de formation au siège social de son entreprise DDiamonddestiné aux installateurs, je rencontre donc quelques collègues qui parlent très rapidement. Vient ensuite le premier week-end, après un déjeuner chez ses parents nous allons nous promener à pieds dans le village, je commence à faire mes premières photos de cet endroit que je mets sur mon blog.

Les premiers jours j’ai découvert le bureau ainsi que les produits, des alarmes, des sirènes, des mécanismes de portail. Le matin je travaillais en autonomie, j’ai fait des bases de données au début pour le commercial, ensuite j’ai créé des comptes sur les réseaux sociaux, travaillé sur le contenu du nouveau site internet, et des fois j’alimentais mon blog qui était un TP de cours mais que j’avais prévu de mettre en place quand même. Sur ce blog, je parlais de mes visites, des endroits à voir dans le village, et des différents plats que je goûtais dans la famille ou au restaurant. Le week-end on allait faire les boutiques, de temps en temps se passait en famille, et j’ai même eu des chocolats !

J’ai vécu des moments superbes à Corinaldo, et je me suis fait comme une deuxième famille, je me suis plutôt bien intégrée à tel point que je faisais «guide touristique» quand des voyageurs venaient visiter le village. Et niveau beau temps c’était idéal, trois mois de soleil et de températures agréables, j’ai donc même été à la plage !

Je suis rentrée en France fin-juin, et j’avoue que j’étais triste de repartir, j’ai gardé contact avec Morena, et on se parle presque tous les jours. De plus, cette année je suis en master d’italien et elle m’aide lors de mes devoirs surtout au niveau des fautes !

Très récemment

L’entreprise Daitem, qui commercialise les alarmes que Ddiamonddistribue, organisait le dévoilement de sa nouvelle gamme à Maranellodans le musée Ferrari, Morena m’y a donc invité, car je fais mon mémoire de Master 1 sur Ferrari et l’automobile en Italie. J’ai donc pu trouvé pas mal d’informations pour mon mémoire, mais aussi pas mal d’informations pour d’autres cours grâce aux livres d’histoire de l’art.

Ce que Roberta m’a apporté

• Savoir faire son CV en italien et comment l’améliorer ;

• Savoir écrire ses lettres de motivation ;

• Une méthodologie pour faire ses recherches de stage ;

• De l’espoir, car ce n’était pas gagné de trouver un stage en Italie ;

• Du soutien et de l’écoute ;

• Et surtout un STAGE GENIAL !

• Ainsi qu’une opportunité professionnelle qui a changé ma vie, après ce stage j’ai décidé de faire ma dernière année d’EGC en alternance, et grâce à mon super niveau d’italien, j’ai travaillé comme assistante marketing et communication au Circuit de Nevers Magny-Cours, et ainsi participé à l’organisation du Championnat du Monde Superbike, que je regardais à la télévision en Italie, j’ai rencontré le pilote le plus titré Max Biaggi et Fabien Barthez lors du GT Tour.

Roberta je te remercie pour tout et à très bientôt j’espère! Merci à Isabelle Perasso-Biard également.

Adeline GOSTNER

Leave a Reply