Un voyage vers l’Afrique du Sud

Ce samedi 29 mars, une quinzaine de personnes – des Nivernais mais aussi des jeunes d’Allemagne, de Lituanie, du Brésil… – ont découvert l’Afrique du Sud. En début d’après-midi, des jeux ont permis aux uns et aux autres de faire connaissance. Une présentation de deux jeunes filles sud-africaines, Michelle et Kirsten a permis de rejeter beaucoup de préjugés sur ce pays. Les animaux sauvages, comme l’éléphant ou le léopard, ne traversent pas les routes car ils sont dans les Parcs Nationaux. Les participants ont également appris qu’il y a 11 langues nationales et que les habitants parlent au moins deux langues, dont l’anglais.

Une triste réalité : presque 50 % des Sud-Africaines sont atteints par le virus le SIDA ou le HIV. Pour lutter contre ces maladies, le pays a aussi besoin de l’aide des Bourguignons. 10 jeunes ont la possibilité de travailler 6 mois avec une organisation sud-africaine qui agit pour mieux informer les personnes infectées et pour limiter les nouvelles contaminations. Parmi les participants à la rencontre africaine de ce samedi au PAC des Ouches, il y avait Antoine qui a déjà vécu cette expérience extraordinaire. De même que 10 jeunes Bourguignons ont la possibilité de passer 6 mois dans la province  du Cap occidental en tant que volontaires, 10 jeunes Sud Africains de cette province sont accueillis en Bourgogne pour 6 mois de volontariat, comme Michelle et Kirsten, et travaillent notamment dans les centres sociaux.

La présentation du pays  a aussi permis de se faire une idée de la cuisine et de la musique sud-africaines. En plus des photos de plats typiques comme les pieds des poulets, Michelle et Kirsten avaient aussi cuisiné : elles ont offert des petits pains typiques (ressemblant un peu à des beignets) qui ont bien plu puisqu’il n’en restait rien à la fin de la rencontre!

Cet après-midi a été une occasion de se faire de nouvelles connaissances et d’avoir un petit cours sur la vie à l’autre bout du monde, le tout avec beaucoup de fun!

Leave a Reply