jeune fille au pair à ALICANTE

Interview de Stéphanie jeune fille au pair à Alicante ,en Espagne.

Comment se passe ton séjour à Alicante en tant que jeune fille au pair ?

Mon séjour à Alicante se passe très bien pour le moment.

Que peux-tu nous dire à propos du dispositif de jeunes au pair ?

C’est bien de promouvoir ce dispositif de mobilité internationale car ce n’est pas si connu ; certains jeunes ne sont pas assez informés des possibilités, ont peur de se lancer ou ne se sentent pas assez soutenus.

Es-tu satisfaite de ton expérience en tant que fille au pair ?

Je suis très satisfaite d’avoir fait le choix de devenir fille au pair, car cela me permet de m’ouvrir un peu plus. Je découvre une nouvelle culture, des modes de vie différents ; cela change ma façon de voir les choses.

J’ai plus de temps pour moi-même et réfléchir, c’est une belle expérience de vie. Je rencontre des jeunes filles au pair qui viennent de Finlande, des États Unis… c’est très enrichissant.

Par quel organisme as-tu trouvé une famille d’accueil ?

Je ne suis pas passée par un organisme. Je me suis tout simplement inscrite sur le site internet ” aupairworld.com”. C’est gratuit. Il suffit de créer son profil et de répondre à des questions comme “dans quels pays aimeriez-vous travailler, de combien d’enfants souhaitez-vous vous occuper, etc.”. Cela permet de faire une sélection de familles que le site nous recommande selon nos choix.

On t’a proposé plusieurs pays ? Plusieurs familles ? 

De nombreuses familles vivant dans différents pays (Canada, Etats-Unis, Irlande, Royaume-Uni, Espagne, Australie…) ont consulté mon profil. Les familles contactent les jeunes dont le profil les a intéressées, et les jeunes peuvent faire de même, lire les profils des familles, voir les recommandations… Quand on trouve des familles qui nous intéressent, on envoie un message et on peut dialoguer, échanger, convenir d’un entretien par Skype…

Comment as-tu fait ton choix ?

J’ai parlé avec beaucoup de familles de plusieurs pays, mais la famille a le plus capté mon attention et avec qui je me sentais le plus à l’aise par messages et lors des entretiens par Skype était en Espagne. Nous sommes donc convenus d’une date pour que je commence et je suis arrivée en Espagne fin mars 2017.

Ça te plaît de vivre en Espagne ?

L’Espagne, c’est pratique pour moi car je reste dans l’Union Européenne, la zone euros et c’est près de la France (au cas où j’aurais un problème).

As-tu signé un contrat avant de commencer ?

Nous n’avons pas signé de contrat, chose que je regrette…

Quelles sont tes tâches ?

Je travaille beaucoup pendant les vacances scolaires ; durant la période scolaire, j’ai les enfants une semaine sur deux car c’est une famille séparée. La situation familiale est un peu compliquée mais les enfants sont mignons. Bon, ça reste des enfants, ils font des bêtises ! La petite fille a 9 ans et le petit garçon 6 ans.

Es-tu payée par la famille d’accueil?
Je ne suis pas payée… C’est pourquoi je recommande vivement de faire un contrat avec la description des tâches, le nombre d’heures et la rémunération par mois et qu’il soit signé par les deux parties.

Comptes-tu rester en Espagne ou rentrer en France après ton séjour au pair ?
Je ne sais pas encore jusqu’à quand je vais rester ici, cela dépend si j’arrive à entrer dans l’école officielle des langues d’Alicante. Je vais passer des examens de niveau en anglais et espagnol ; en fonction des résultats, je resterai en Espagne ou je rentrerai en France.

Es-tu intéressée par une autre expérience interculturelle ?

Il est vrai que j’aimerais faire un SVE ; ça doit être différent que d’un séjour au pair et épanouissant aussi.

Quels sont tes projets après ton expérience au pair ?
Mes projets après mon expérience de fille au pair à Alicante sont assez vagues ; j’ai quelques idées comme passer mon permis de conduire, faire une licence professionnelle dans le domaine bancaire ou bien trouver des petits CDD et repartir en tant que fille au pair dans un pays anglophone… Je voudrais vraiment aller à Brighton.