Interview de Léo Pilorge, par Nicolas Biard

Comment as-tu connu le SVE ?

A l’aide d’un ami qui en a fait un l’année précédente.

Pourquoi avoir choisi le SVE ?

J’ai choisi de faire un SVE car c’est une opportunité d’apprendre certaines choses, de pouvoir donner de sa personne auprès des gens qui en ont besoin.

Quel est ton parcours ?

Après un bac pro commerce, j’étais étudiant en école de commerce et gestion pendant 3 ans, j’ai fini en septembre. Depuis j’ai travaillé un peu mais cela ne me convenait pas, et j’ai décidé de partir.

Parlais-tu italien au préalable ? T’es-tu amélioré depuis ton arrivée, as-tu des cours de langue ?

J’ai fait de l’italien de la 4ème jusqu’à ma dernière année d’étude, mais mon niveau n’était pas très élevé. Depuis mon arrivée, j’ai progressé .

Peux-tu nous dire quelles sont tes missions depuis ton arrivée ?

Pour ce qui est de mes missions ou activités, du lundi au vendredi matin à 7h20 et le soir à 4h20 durant 1h30 ou plus je fais la garderie une école primaire c’est-à-dire d’enfants entre cinq ans et 12 ans, je fais également de l’aide aux devoirs le mardi jeudi et vendredi après-midi pendant deux heures avec des enfants un peu plus âgés entre 11 ans et 15 ans, j’ai également participé à Des réunions concernant l’association sur les diverses activités à venir et projet que l’association prévois de faire ou de créer, j’ai également deux heures d’aide à l’obtention du permis pour les migrants qui viennent ici en Europe donc c’est-à-dire les aider à obtenir leur code, mais également leur permis de conduire. Je fais également des activités pour la commune de Cento, par exemple trouver de nouvelles activités à faire, créer des squares ou des projets diverses avec des jeunes également de 10-15 ans.

Comment se passe ton acclimatation dans la ville ? C-à-d, ton rapport avec ta colloc, tes collègues, l’appart, les amis, les habitudes que tu prends etc …

Pour ce qui est de mon acclimatation pour ce premier mois je dirais qu’elle se passe pour le mieux, J’ai réussi à prendre quelques habitudes avec mon emplois du temps et je trouve que l’ambiance en générale se passe pour le mieux, J’ai une colloc’ qui s’appelle Irena avec qui je m’entends plutôt bien. Pour ce qui est des collègues avec lesquels je travaille dans l’association ils sont tous très à l’écoute, très aimable et aux petits besoins si je puis dire ils sont très compréhensif, j’apprécie.

En dehors du travail, que fais-tu de ton temps libre ?

J’ai récemment été invité à une fête chez une amie de l’association par exemple, donc je sors quelques fois avec mes collègues, et je suis allé plusieurs fois à Bologne, qui est la grande ville étudiante à une heure de Cento. A part ça, hors de mon travail pour le moment j’aime me promener dans la ville en vélo, la découvrir car il y a de très beaux endroits, chemins à visiter …

As-tu eu d’ores et déjà l’occasion de visiter la région/le pays ?

Pour le moment je suis allé à Ferrara et à Bologne (Ferrara étant la capitale de la région de Cento), qui sont deux très jolies villes, ainsi qu’à Venise qui m’a beaucoup plu.

Quelles ont été tes premières impressions, arrivé sur place ?

Pour ce qui est des premières impressions c’est difficile à dire étant donné que j’ai déjà eu l’occasion de partir à l’étranger plusieurs semaines. Donc sur le moment je n’avais pas vraiment de réactions particulières et puis au bout de trois jours j’ai réellement réalisé que c’était réellement fait, que j’y étais que je l’avais choisi et que j’allais en profiter. Et je pense que ce n’est que le début.

Qu’espères-tu de cette expérience ?

Je pense que ça me fera grandir dans le sens où être au contact d’enfants, d’adolescents et de personnes plus âgées au sein d’une association ne peut qu’être bénéfique, et je recommande le Service Volontaire à tous car c’est vraiment un moyen d’aider et de se sentir utile.