Camille, en mission en Norvège grâce au Corps européen de solidarité


À la fin de ma licence, j’ai ressenti le besoin urgent de découvrir autre chose, de partir loin de la routine universitaire et professionnelle pour vivre une aventure très personnelle ! Au début, je voulais juste prendre mon sac à dos et marcher le long de la côte de la Nouvelle-Zélande, puis j’ai découvert le Service Volontaire Européen.

J’ai tout de suite accroché à ce programme https://www.corpseuropeensolidarite.fr/le-volontariat-europeen-pour-les-jeunes.html : beaucoup plus sécuritaire que juste partir avec mon couteau et mon cerveau (à défaut d’autre chose), j’ai pu avoir un contrat et être véritablement intégrée dans une infrastructure et une communauté au lieu de vagabonder seule avec moi-même !

Ainsi, le 31 août à l’aéroport de Paris CDG, j’ai rencontré l’autre volontaire avec qui j’allais vivre cette expérience pendant 10 mois . Nous avons traversé toute la Norvège pour nous retrouver à la limite du cercle polaire arctique. La chose la plus dépaysante ? C’est le ferry. Nous devons le prendre deux fois par jour, pour aller travailler et pour rentrer dans notre famille d’accueil !

J’ai découvert des paysages auxquels je n’avais jamais été confrontée auparavant, entre montagnes et mer, neige et aurores boréales, et beaucoup de pluie ! La nourriture et le train de vie norvégien ont été une aventure très intéressante, avec des patates partout, le fait de manger très tôt (et manger juste un sandwich le midi en attendant le repas chaud du soir) …

Dans la structure dans laquelle je suis, je fais énormément de choses différentes et enrichissantes ! Beaucoup d’activités avec les enfants ou les adolescents comme du sport ou des événements sympas, avec des personnes âgées comme des visites ou des activités liées au tricot et à des jeux de société…

On fait aussi beaucoup de communication liée aux réseaux sociaux et aux choses que l’on organise, et pour se faire on réalise des affiches mais également des vidéos sur la page facebook de EVS Vevelstad https://www.facebook.com/EVSVevelstad ! Puis on travaille également avec la municipalité pour nettoyer et baliser les chemins de randonnée, animer certains événements avec de la musique ou des créations artistiques, écrire et réaliser des journaux pour la communauté…

Bref, j’entretiens beaucoup de compétences que j’avais déjà et j’en crée quotidiennement des nouvelles ! Je pense que ces dix mois seront vecteur de changement pour moi. Je commence à adopter un regard plus objectif sur ma scolarité, sur ce que je voudrais faire professionnellement, ça me donne l’occasion de me poser et de me poser certaines questions auxquelles je n’avais guère le temps de répondre.

Je finirai juste sur ces lignes : je pense que partir en volontariat, c’est donner de soi pour s’améliorer, se connaître davantage, et vivre une aventure incroyable chaque jour. Alors n’ayez pas peur de vous lancer !

Camille, Vevelstad, Norvège, octobre 2020